m2m-Report 99 – Montreal Arrival

m2m Report 99 C

Après quatre mois à ramer et faire du portage depuis l’Ouest canadien, les pagayeurs accostent au Vieux-Port de Montréal.
Photo : Sarah Bélisle

À bord d’un canoë, quatre Canadiens ont traversé le pays, du Nord de l’Alberta jusqu’à Montréal. Ils ont abordé au Vieux-Port de Montréal, dimanche, après avoir pagayé pendant plus de quatre mois.

 

Au total, ils ont parcouru 4 500 kilomètres en 134 jours « pour l’aventure et pour voir du pays », explique l’un d’eux, Hugo Kitching.

« C’était un voyage incroyable, les paysages étaient extraordinaires », s’exclame-t-il, à peine sorti de l’embarcation, même s’il admet avoir été éprouvé à la fois physiquement et psychologiquement.

« Je vais toujours me souvenir des gens que nous avons rencontrés le long de notre route, continue le jeune homme. Ils ont été d’une générosité incroyable. Plusieurs venaient vers nous pour nous offrir de l’eau ou de la nourriture. Certains nous ont même invités chez eux ».

Il se souvient tout particulièrement de leur passage dans une ville manitobaine du nom de Le Pas. À peine étaient-ils entrés dans le supermarché de l’endroit que le maire était sur place pour leur offrir des vivres.

Grâce à l’hospitalité des gens, ils n’auront raté aucune des parties des séries éliminatoires de hockey au printemps. « Les gens nous invitaient à regarder les parties. C’était l’occasion de prendre une douche. C’était même parfois une condition pour entrer », lance-t-il à la blague.

Si la température a été au rendez-vous, le portage aura constitué le plus gros des défis à surmonter pour les quatre hommes. À plusieurs endroits, surtout en Ontario, ils ont dû porter leur canoë de 6,7 mètres et de 108 kilos sur leurs épaules. C’est sans compter les vivres et l’équipement.

« Le portage a été difficile. On a dû s’habituer », assure un second pagayeur, Peter Gorman qui entend bien déguster une « poutine de la victoire » avant de rentrer à chez lui à Toronto.

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *